christian berstart brut
présente
RechercheFermer christian berstart brut
MenuFermer

La galerie a prêté des œuvres de John Urho Kemp à l’occasion de l’exposition collective L’homme gris, du 14 novembre 2020 au 31 janvier 2021 au Casino Luxembourg.

L’exposition L’homme gris interroge les représentations non-archétypales du Diable dans l’art contemporain. Bien loin de disparaître, sa figure a simplement muté, démontrant de nouveau la fascinante faculté d’adaptation qui lui a permis de traverser l’histoire de l’art - et des hommes -, sans faiblir. Alors que la manière dont elle s’éclipse, se transforme, s’infiltre lui permet de revendiquer une position d’autant plus dangereuse, puissante, ou libératrice, elle offre aux artistes deux voies possibles à explorer. Leur choix oscille ainsi entre la coquille vide, le costume à endosser, l’image pure, et une insaisissable et constante métamorphose.

Commissaire: Benjamin Bianciotto.

Artiste
John Urho Kemp
john uro kemp - © anonyme, christian berst — art brut

Cet artiste californien, disparu en 2010, était diplômé en génie chimique. Fasciné par la méditation et la métaphysique, il tentait d’élucider les mystères de l’existence par le biais de formules et de nombres tirés de sa propre histoire. Ce « brut conceptuel » photocopiait parfois ses travaux pour les distribuer au plus grand nombre. En 2014, Daniel Baumann le fait découvrir en l’exposant au 548 Center à New York. L’année suivante, nous confions à Gaël Charbau la rédaction d’un essai et le commissariat de l’exposition monographique qui se tient à la galerie. La même année, Alfred Pacquement – ancien directeur de Pompidou - en présente une installation au musée des Beaux-arts de Paris.

L’homme gris

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.