christian berstart brut
présente
RechercheFermer christian berstart brut
MenuFermer

Eugene von Bruenchenhein (1910-1983), modeste boulanger de Milwaukee pensait qu’être né l’année du passage de la Comète de Halley était la preuve irréfutable que les dieux l’avaient doté d’un génie artistique. « Je viens d’un autre monde », affirmait-il.
Et se mit à produire un oeuvre considérable constitué de peintures, de sculptures (avec des os de poulet) et de photographies.

Ces dernières ont étendu sa renommée bien au-delà du cercle des amateurs d’art brut : ses clichés sont actuellement à l’honneur à la Biennale de Venise, tandis qu’une salle vient de lui être consacrée dans l’exposition An Alternative Guide to The Universe, à la Hayward Gallery (Londres).

Dés 2004, dans l’exposition Create and be Recognized, photography on the edge, au YBCA de San Francisco, son travail fut associé à ceux d’autres photographes inclassables parmi lesquels Miroslav Tichy ou Lee Godie. Cet éclairage contribua d’ailleurs à libérer l’art brut du dogme qui tenait à distance la photographie, voire la musique, sans parler de la vidéo ou de l’infographie. Alors même que la démocratisation de ces pratiques en favorisait les nouveaux usages.

Von Brunchenhein, à la manière d’un Alfred Stieglitz, fait de son épouse la nouvelle Georgia O’Keeffe. Ses clichés témoignent de la dévotion qu’il voue à Marie : leur complicité évidente outrepasse la relation d’un Pygmalion à sa pin up ; leur jeu amoureux, mêlé de fétichisme, transgresse les usages du Midwest tout en proposant une version domestique des modes de représentation de l’érotisme d’après-guerre. Une troublante American Beauty.

Vue de l'exposition *Eugene Von Bruenchenhein : american beauty*, christian berst art brut, Paris, 2013 - © ©christian berst art brut, christian berst — art brut
Vue de l'exposition *Eugene Von Bruenchenhein : american beauty*, christian berst art brut, Paris, 2013 - © ©christian berst art brut, christian berst — art brut
Vue de l'exposition *Eugene Von Bruenchenhein : american beauty*, christian berst art brut, Paris, 2013 - © ©christian berst art brut, christian berst — art brut
Artiste
Eugene Von Bruenchenhein
eugene von bruenchenhein, autoportrait, 1947. - © christian berst — art brut

Eugene Von Bruenchenhein, né le 31 juillet 1910 dans l’Etat du Wisconsin (États-Unis), perd sa mère à l’âge de 7 ans et travaille très tôt comme boulanger, fleuriste puis épicier. Après sa journée de travail, dans l’intimité de sa cuisine, il se livre dans le plus grand secret  à une production artistique quasi obsessionnelle, persuadé qu’être né l’année du passage de la Comète de Halley est la preuve irréfutable que  les dieux l’ont doté d’un génie artistique. « Je viens d’un autre monde », a-t-il l’habitude d’affirmer. Il épouse en 1943 Eveline Kalke, de 10 ans sa cadette, qui devient sa muse, l’inspiratrice et le sujet, direct ou indirect de l’ensemble de son art. Il la rebaptise du […]

Catalogue
Eugene Von Bruenchenhein american beauty
Eugene Von Bruenchenhein : american beauty - © christian berst — art brut

Préface : Adrian Dannatt
Avant-propos : Christian Berst
Publié à l’occasion de l’exposition Eugene Von Bruenchenhein : american beauty, du 18 octobre au 23 novembre 2013.

Revue de presse
Eugene von Bruenchenhein, American beauty
François Salmeron, ParisArt.com. Le 25 novembre 2013.
Eugene von Bruenchenhein, American beauty
Jules Naudet, L’oeil De La Photographie. Le 20 novembre 2013.
Eugene von Bruenchenhein – American Beauty
Bénédicte Philippe, Télérama Sortir.fr. Le 15 novembre 2013.
Von Bruenchenhein, au nom de Marie
Dominique Poiret, Libération. Le 8 novembre 2013.
De l’art et une belle histoire d’amour
Le Journal De La Parisienne. Le 4 novembre 2013.
Voir plus
A la gloire de Marie
Dominique Poiret, Libération.fr. Le 30 octobre 2013.
Eugene von Bruenchenhein, American beauty
Mikaël Demets, Time Out . Le 29 octobre 2013.
L’éternelle beauté de la femme aimée (Bruenchenhein)
Lunettes Rouges, Blog Amateur D’art Par Lunettes Rouges. Le 23 octobre 2013.
American Beauty, l’exposition art brut tout en finesse
Paris Select.com. Le 23 octobre 2013.
Eugene von Bruenchenhein, galerie christian berst
Philippe Dagen, Le Monde. Le 21 octobre 2013.
galerie christian berst, ma femme est une bombe
Emmanuelle Lequeux, Beaux Arts N°353. Le 21 octobre 2013.
une photo “brute”
Marie Zawisza, L’Oeil. Le 17 octobre 2013.
Eugene von Bruenchenhein, American beauty
La Gazette De Drouot. Le 14 octobre 2013.
Eugene + Marie
Alabama Chanin Journal. Le 14 octobre 2013.
consécration posthume
Stéphane Corréard, Libération Next N° 10076. Le 5 octobre 2013.
eugene von bruenchenhein

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.