christian berstart brut
présente
RechercheFermer christian berstart brut
MenuFermer

Davood Koochaki a commencé à s’intéresser sérieusement au dessin à l’âge de soixante ans. Ayant pris sa retraite de mécanicien automobile, il a été encouragé par son gendre, artiste professionnel, à explorer son intérêt naissant pour l’art.

Le passe-temps de Koochaki s’est rapidement transformé en une pratique artistique à part entière, et ses œuvres, pour la plupart dessinées au graphite et au crayon de couleur, sont devenues de plus en plus audacieuses et complexes. Des figures humaines et des créatures mystérieuses se sont développées à partir de ses premières marques sur le papier, et ont pris de l’ampleur et de l’intensité.

Koochaki travaille intuitivement, permettant aux compositions d’évoluer sans plan formel. Selon l’artiste, « j’essaie de dessiner magnifiquement, mais c’est comme ça que ça se passe. Peut-être que cela a à voir avec mon passé difficile. Je commence à dessiner quelques lignes, je les regarde, et puis je vois venir une figure que je peux dessiner. » Malgré la fluidité des formes et du sexe de ses personnages, ils semblent tous respecter le code vestimentaire iranien des femmes et sont couverts d’un hijab, d’un tchador ou d’une burka. Certains membres ne sont pas totalement dissimulés, principalement l’anatomie masculine qui est souvent révélée.

Ce jeu visuel de cache-cache, de cape et d’épée, ou peut-être plus exactement de montrer et de raconter, est un élément essentiel du travail de Koochaki. Ses personnages sont enveloppés dans de sombres couches de graphite. À travers ses dessins, Koochaki navigue entre le public et le privé, trouvant un équilibre entre ce qu’il faut cacher et ce qu’il faut mettre en évidence, rendu dans un langage visuel qui lui est totalement propre.

Davood Koochaki est né en 1939 dans le nord de l’Iran. Il a commencé à travailler à l’âge de sept ans, mais a fini par apprendre à lire et à écrire par lui-même. À l’âge de treize ans, il quitte sa famille pour Téhéran, où il est engagé dans un atelier de réparation de voitures. Ses dessins ont été exposés pour la première fois à Téhéran en 2008. Undercover est sa deuxième exposition personnelle chez christian berst art brut et sa première aux États-Unis.

Artiste
Davood Koochaki
Davood Koochaki - © christian berst — art brut

Davood Koochaki est né en 1939 au Nord de l’Iran dans une région rizicole. Sa famille, très pauvre, travaillait les champs d’un propriétaire terrien et le jeune Davood dut commencer à récolter le riz dès l’âge de sept ans. Il apprit donc à lire et à écrire par lui-même. À 13 ans, il quitta sa famille dans l’espoir d’une vie meilleure à Téhéran. Il entra comme apprenti dans un atelier de réparations de voiture et apprit le métier de mécanicien. A 24 ans, il ouvrit son propre garage. Il se maria la même année et devint père de quatre enfants. S’il a commencé à dessiner à la quarantaine, c’est après sa retraite à 60 ans qu’il s’est adonné au dessin de façon plus sérieuse et régulière, sur de […]

Catalogue
Davood Koochaki undercover
Davood Koochaki : undercover - © christian berst — art brut

Avant-propos : Christian Berst
Publié à l’occasion de l’exposition Davood Koochaki : undercover à christian berst art brut, New York, du 9 septembre au 4 octobre 2015.

Revue de presse
Annette Messager - galerie christian berst
Philippe Dagen, Le Monde. Le 28 septembre 2015.
Davood Koochaki

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.