christian berstart brut
présente
RechercheFermer christian berstart brut
MenuFermer

À l’occasion de sa dixième collaboration avec le magasine HEY! modern Art & Pop Culture, la Halle Saint-Pierre présente jusqu’au 31 décembre 2022 l’exposition HEY! Le Dessin. Les œuvres de Janko Domsic, Pépé Vignes, Lionel Taplazan et Royal Robertson y sont présentées parmi d’autres œuvres d’artistes d’art brut, d’art carcéral et de street art.

Si le dessin est mis à l’honneur comme geste créateur fondamental et les possibilités de développement qu’il suscite, l’exposition convoquer la surprise, la curiosité, l’émerveillement, le rejet, l’attraction, l’émotion, l’angoisse. La commissaire invitée Anne Richard sélectionne pour cela cent treize artistes d’une trentaine d’origines différentes, formant un ensemble de plus de 500 œuvres dessinées aux imaginaires divers.

Artistes
Janko Domsic - © christian berst — art brut

Janko Domsic

Démiurge, constructeur, ordonnateur. C’est dans son dortoir de fortune non loin du cimetière de Montmartre, à Paris, que cet exilé croate réalisait ses compositions célestes emplies de symboles religieux, politiques et maçonniques. « Mes écrits sont codés. » Ses dessins, comme les textes qui les accompagnent, répondent à un système très élaboré. Magnifié dans l’exposition art brut, collection abcd / Bruno Decharme, en 2015, à la maison rouge (Paris), ses œuvres figurent dans toutes les grandes collections d’art brut, publiques et privées, du monde.

En savoir plus
Pépé Vignes, *sans titre*, circa 1975. crayon de couleur et stylo à bille sur papier, 24.6 x 31.5 cm - © ©christian berst art brut, christian berst — art brut

Pépé Vignes

Cet artiste semble tout droit sorti du récit d’Hemingway Paris est une fête. Accordéoniste dans les bals musette, il travaille le reste du temps à l’usine. Dans les années 1960, alors qu’il s’est installé dans les Pyrénées, il commence à dessiner, aux crayons de couleurs, ses motifs récurrents : bateaux, voitures, poissons, coeurs, etc. Conservant ses dessins empilés chez lui, Joseph Vignes, est finalement découvert par le peintre Claude Massé qui lui consacre un article dans les Fascicules de l’Art Brut, en 1982. Son oeuvre figure désormais dans les collections du LaM (Lille), de l’Art Brut (Lausanne) ou encore du Musgrave Kinley Outsider Art Collection (Manchester).

En savoir plus
royal robertson - © christian berst — art brut

Royal Robertson

Royal Robertson a passé la majeure partie de sa vie en Louisiane, avec sa femme et leurs onze enfants. Peintre d’enseigne de formation, sa schizophrénie paranoïde déclenche en lui une prodigieuse fièvre créatrice. Ascensions éthérées, portraits de divinités, architectures futuristes pareilles à des « maisons témoin » d’un monde à venir, c’est comme s’il était descendu de sa planète, chargé de ses propres tables de la loi. Figurant dans d’innombrables collections internationales, comme le Smithsonian Museum of American Art (Etats-Unis), son œuvre a été présenté, en 2018-19, dans l’exposition itinérante Into The Unknown, produite par le Barbican (Londres) et curatoriée par Patrick Gyger. 

En savoir plus
ionel talpazan - © christian berst — art brut

Ionel Talpazan

Selon Ionel Talpazan, ses dessins et sculptures de soucoupes volantes contiennent des informations secrètes sur les systèmes de propulsion des OVNI susceptibles d’intéresser la NASA.

En savoir plus
Hey !

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.