christian berstart brut
présente
RechercheFermer christian berstart brut
MenuFermer

La galerie a prêté 12 œuvres de l’artiste polonais Tomasz Machciński au Centre d’Art Contemporain de Genève pour l’exposition collective Chrysalide : le rêve du papillon, présentée du 25 janvier au 4 juin 2023.

Cette exposition - proposition d’Andrea Bellini, avec Sarah Lombardi et Sara De Chiara - est consacrée aux transformations qui nous entourent, nous habitent et nous façonnent. Elle est le fruit d’une collaboration avec la Collection de l’Art Brut de Lausanne.

Chrysalide : le rêve du papillon est un hommage à la métamorphose et la transformation incessante du monde et de tous les êtres organiques et inorganiques qui l’habitent. L’exposition explore le concept de métamorphose d’un point de vue formel, existentiel et politique. Chaque chose, chaque image et chaque forme réunies dans cette exposition, existent dans son mouvement d’un état à un autre : chaque être et chaque objet se présente en train de devenir autre chose, de transitionner entre des identités multiples.

Artiste
Tomasz Machcinski
Tomasz Machcinski - © christian berst — art brut

Très jeune, Tomasz Machciński se construit une identité autour d’un autographe, qui lui a été adressé par une actrice qu’il imagine alors être sa mère. De cette confusion, qui a duré plus de vingt ans, est née une mythologie protéiforme et personnelle qui re-construit l’artiste. À l’image du mythe ovidien, ou de Gregor Samsa, Tomasz Machciński ne peut être décrit. En effet, son œuvre se compose de multiples autoportraits d’autant de physionomies différentes. La Fondation Tomasz Machcinski a décidé d’en rendre accessible quelques centaines aux musées et collectionneurs du monde entier. Exposées en 2019 aux Rencontres internationales de la Photographie d’Arles, ses œuvres font notamment partie des collections du Musée d’Art Moderne de Varsovie et du Musée de la Photographie de Cracovie.

Chrysalide :

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.