christian berstart brut
présente
RechercheFermer christian berstart brut
MenuFermer

Nous sommes très heureux de participer à l’édition # 14 de Drawing Now Paris.

Sur notre stand vous pourrez découvrir une sélection d’œuvres de notre artiste focus : Momoko Nakagawa, japonaise de 24 ans, qui en automne dernier recevait le prix Art Absolument.

Seront également exposés les dessins Marilena Pelosi, figure majeure de l’art brut contemporain, des prières cryptées de Jill Gallieni, et un ensemble de dessins d’un artiste colombien exceptionnel récemment découvert et pour la première fois montré au public, Carlos Augusto Giraldo.

Tandis qu’une oeuvre emblématique de 1927 d’Aldolf Wölfli a été retenue par le comité de sélection pour jalonner le parcours “Master Now”.

Un livret de présentation de toutes ces œuvres peut être consulté en ligne sur simple demande de votre part.

Œuvres
Pour découvrir les œuvres disponibles, merci de nous contacter.
momoko - © christian berst — art brut
Momoko Nakagawa momoko, 2017
76.9 x 54.4 cm
sans titre - © christian berst — art brut
Marilena Pelosi sans titre, 2016
30 x 21 cm
sans titre (prière à Marie) - © christian berst — art brut
Jill Gallieni sans titre (prière à Marie), 2014
24 x 32 cm
Artistes
Marilena Pelosi - © christian berst — art brut

Marilena Pelosi

Très jeune, Marilena Pelosi commence à produire des dessins, dans lesquels le catholicisme exubérant et la macumba fiévreuse de son Brésil natal, tournoient jusqu’au délire. La réminiscence de transes, de processions eucharistiques et de carnavals sont inextricablement mêlés à des évocations bien plus intimes. Aujourd’hui retirée en Normandie, elle continue à produire ces mêmes dessins troublants, faits au stylo à bille, dans lesquels des femmes-poupées sont à la fois bourreaux et victimes. Entrée dans la collection BIC (France) en 2019, elle figure dans des collections majeures, parmi lesquelles celles d’Hannah Rieger (Autriche), Amr Shaker (Suisse) ou de Dino Menozzi (Italie).

En savoir plus
portrait de jill gallieni - © christian berst — art brut

Jill Gallieni

Jill Gallieni est aussi discrète et mystérieuse que le sont les prières qu’elle couche sur le papier et dont l’adresse ne peut se manifester qu’aux saintes qui y sont invoquées. En effet, celles-ci nous sont rendues intentionnellement illisibles. Ecriture cryptique par excellence, absence rendue visible, son oeuvre nous plonge alors dans un anachorétisme profond. Représentée depuis plus de 10 ans par la galerie, cette artiste française fait partie des grandes collections d’art brut européennes comme celles du musée du LaM (France), de l’art brut de Lausanne (Suisse) ou encore la collection d’Hannah Rieger (Autriche).

En savoir plus
adolf wölfli - © christian berst — art brut

Adolf Wölfli

Il est la figure emblématique de l’art brut du XXe siècle, auteur de plus de 1500 dessins et d’une biographie de 25 000 pages. Il a construit un univers personnel et complexe, où il réinvente son passé et projette un avenir utopique, colonisé jusqu’aux confins de l’espace. La richesse et la démesure de cet œuvre provoquent le vertige. La liste des artistes qu’il fascine est longue (parmi eux Jean Dubuffet, Annette Messager, Arnulf Rainer), à l’image de sa présence dans les collections : musée national d’art moderne (France), collection Prinzhorn (Allemagne), LaM (France). Comme le soulignait André Breton, c’est là « une des trois ou quatre œuvres capitales du XXe siècle ».

En savoir plus
Momoko Nakagawa - © christian berst — art brut

Momoko Nakagawa

Membre de l’atelier Yamanami (Japon), depuis 2015, Momoko Nakagawa effectue, d’un geste ample et régulier, un travail sériel et calibré sur l’écriture, passant de l’ondoiement de fréquences colorées au tamponnage de chiffres dans des halos de café. Évoquant l’abstraction lyrique, le travail de cette jeune artiste « combine spontanéité gestuelle, élégance calligraphique, répétition sérielle et inventivité formelle », comme l’écrit Raphaël Koenig, dans le dossier qui lui est consacré par Artpress (2020). Exposée pour la première fois en 2019, à l’Université de Harvard, puis, cette même année, à la galerie dans le cadre de l’exposition chorale japon brut : la lune, le soleil, yamanami.

En savoir plus
Carlos Augusto Giraldo - © christian berst — art brut

Carlos Augusto Giraldo

Depuis l’enfance, Carlos Giraldo consigne fiévreusement ses visions syncrétiques qui mêlent l’antiquité égyptienne aux traités anatomiques, les prédictions de Nostradamus aux civilisations précolombiennes, la seconde guerre mondiale aux Simpsons. Quand il n’est pas occupé à inventorier les données précises et détaillées du Titanic. À Bogota, dans l’appartement qu’il occupe avec ses parents, cet autiste Asperger s’attelle à une tâche encyclopédique. Couchant ses traités sur des feuilles de calque ou des papiers fins qu’il assemble parfois en codex, Giraldo ne donne pas forme à une, mais à des myriades de mythologies individuelles, toutes plus fascinantes les unes que les autres.

En savoir plus
Revue de presse
paris capitale du dessin, une alchimie à réinventer
Alison Moss, Raphael Pic, Le Quotidien De L’art. Le 30 mars 2020.
drawing now brave la tempête
Alexia Lanta Maestrati, Le Journal Des Arts . Le 13 mars 2020.
honneur au dessin contemporain
Fanny Drugeon, L’objet D’art. Le 5 mars 2020.
drawing now 2020

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.