christian berstart brut
présente
RechercheFermer christian berstart brut
MenuFermer

Très jeune, Marilena Pelosi commence à produire des dessins, dans lesquels le catholicisme exubérant et la macumba fiévreuse de son Brésil natal, tournoient jusqu’au délire. La réminiscence de transes, de processions eucharistiques et de carnavals sont inextricablement mêlés à des évocations bien plus intimes. Aujourd’hui retirée en Normandie, elle continue à produire ces mêmes dessins troublants, faits au stylo à bille, dans lesquels des femmes-poupées sont à la fois bourreaux et victimes. Entrée dans la collection BIC (France) en 2019, elle figure dans des collections majeures, parmi lesquelles celles d’Hannah Rieger (Autriche), Amr Shaker (Suisse) ou de Dino Menozzi (Italie).

Marilena Pelosi - © christian berst — art brut
Date 1957 —
Pays Brésil

D’un trait sombre, sans artifice, Marilena Pelosi fait jaillir dans ses créations complexes et parfois très colorées, une cruelle féerie emplie de symboles dans laquelle le sens se dérobe, défie la raison, la sienne en premier, même si, admet-elle « ce sont les gens normaux qui deviennent fous. Mais comme je ne l’ai jamais été, je ne risque rien. »

Née en 1957 à Rio de Janeiro, Marilena aurait aimé faire les Beaux-Arts : « Heureusement, je n’y suis pas allée, peut-être qu’on m’aurait appris à dessiner correctement ». C’est à l’âge de 16 ans qu’elle commence son activité artistique : à la suite d’une maladie grave, en convalescence, créer lui permet de tuer les journées trop longues. Puis, elle est contrainte de quitter le Brésil pour fuir un mariage forcé avec un prêtre vaudou brésilien. S’ensuit une période d’errance, ponctuée de deux mariages dont elle se relève par la création.

Ses dessins, au stylo bille ou au feutre sur du papier ou du calque, représentent bien souvent des femmes, parfois torturées, d’où jaillissent des larmes : les fluides, eaux ou sang, sont omniprésents. La culture de Marilena, transgressée, y est aussi palpable, le catholicisme exubérant et la macumba fiévreuse de son Brésil natal y tournoient jusqu’au délire. Cette œuvre libre et dérangeante d’où sourd une souffrance aigüe nous projette dans un univers illicite, intime et sublime.

Alors que monographies et articles se succèdent, Marilena Pelosi est présente dans d’importantes collections d’art brut.

Œuvres
Pour découvrir les œuvres disponibles, merci de nous contacter.
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2016
21 x 15 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2017
21 x 14.8 cm
protéger l’éventuelle récolte  - © christian berst — art brut
protéger l’éventuelle récolte , 2016
10.5 x 15 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2018
29.7 x 21 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2014
30 x 21 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2018
32.2 x 24 cm
Expositions
Sexual Personae
curatée par Alison M. Gingeras, Hôtel Drouot, Paris. Du 21 au 30 octobre 2020.
Amours II
deuxième acte, galerie Héloïse, Paris. Du 8 au 18 octobre 2020.
In the flesh
corps véritables, à la galerie. Du 14 juin au 11 juillet 2020.
drawing now 2020
annulé. Du 25 au 29 mars 2020.
À deux
par Gustavo Giacosa, galerie Zola, Aix-en-Provence. Du 17 janvier au 7 mars 2020.
Voir plus
Lusofolia
A Beleza Insensata, Treger Saint-Silvestre collection, Portugal. Du 9 novembre 2019 au 15 mars 2020.
Test sanguin
manipulations génétiques et artistiques, Dr Guislain museum. Du 21 juin au 20 octobre 2019.
Extravaganza
collection Treger Saint-Silvestre , Centro de Arte Oliva, Portugal. Du 13 avril au 15 septembre 2019.
Flying High
Women Artists of Art Brut, Kunstforum, Vienne. Du 15 février au 23 juin 2019.
pareidolie
salon du dessin, à Marseille. Du 1 au 2 septembre 2018.
Leben in art brut
coll. Hannah Rieger, Bildraum, Vienna. Du 14 juillet au 16 août 2018.
Salo VI
Salon du dessin érotique, Paris. Du 14 au 18 juin 2018.
Histoires de violence
un dialogue entre les oeuvres de la collection treger saint silvestre, Núcleo de arte da oliva, Portugal. Du 14 avril 2018 au 28 février 2019.
Drawing Now 2018
Carreau du Temple. Du 22 au 25 mars 2018.
Living in art brut
123 oeuvres de la collection Hannah Rieger, Musuem Krems an der Donau. Du 8 septembre au 26 octobre 2017.
session #5
filiation, galerie Paris-Beijing, Paris. Du 29 juin au 2 juillet 2017.
Salo V
Salon du Dessin Erotique, galerie épisodique, paris. Du 2 au 5 juin 2017.
Marilena Pelosi
Catharsis, à la galerie. Du 28 janvier au 25 février 2017.
Aide mémoire
Espace culturel Séraphine Louise, Clermont . Du 20 janvier au 5 mars 2017.
Art Brut
A Story of Individual Mythologies , Collection Treger Saint Silvestre, Portugal . Du 1 janvier au 26 février 2017.
Outsider Art Museum
collaboration entre Dolhuys, Cordaan et le Musée Hermitage, Hermitage, Amsterdam. Le 23 avril 2016.
les unes et les autres
Centre d'Etude de l'Expression et Centre Hospitalier Sainte-Anne, Paris. Du 14 avril au 10 juillet 2016.
Sur le fil
par Jean-Hubert Martin, à la galerie. Du 9 avril au 22 mai 2016.
Salo IV
Salon du dessin érotique , Paris. Du 8 au 10 avril 2016.
Drawing Now 2016
Carreau du Temple, Paris. Du 30 mars au 3 avril 2016.
Soit 10 ans
Etats Intérieurs, à la galerie. Du 12 septembre au 10 octobre 2015.
Latin American Art
Hamer Gallery, Amsterdam. Du 30 novembre 2013 au 4 janvier 2014.
Drawing Now 2013
Carrousel du louvre, paris. Du 11 au 14 avril 2013.
Corps accords
Art & Marges Museum, Bruxelles. Du 10 septembre au 31 décembre 2010.
marilena pelosi 2009
manoeuvre de désenvoûtement, à la galerie. Du 13 février au 14 mars 2009.
salon du dessin contemporain
Du 10 au 14 avril 2008.
vue de l'exposition *historias de la violencia*, commissaire : gustavo giacosa, oliva creative factory, sao joao da madeira, 2018 - © © oliva creative factory, christian berst — art brut
vue de l'exposition *flying high, künstlerinnen der art brut*, commissaires: ingried brugger, hannah rieger, veronika rudorfer, kunstforum, vienne, autriche, 2019 - © © kunstforum, photo: nilo klotz, christian berst — art brut
Vue de l'exposition *Marilena Pelosi : catharsis*, christian berst art brut, Paris, 2017 - © © christian berst art brut, christian berst — art brut
Revue de presse
quatrième tour des galeries post-confinement
La Rédaction, Connaissance Des Arts. Le 20 juin 2020.
Les femmes de l’art brut sortent de l’ombre
Florence Millioud-henriques, 24 Heures. Le 30 avril 2019.
histoire d’O(s)
Laurent Quénéhen, Point Contemporain (hors Série). Le 28 juin 2018.
marilena pelosi
Claire Margat, Artpress. Le 28 avril 2017.
Les dessins de Marilena Pelosi à la galerie Berst : un carnaval cruel et comique
Thierry Hay, Blog France TV . Le 10 février 2017.
Voir plus
Heureusement que je ne suis pas allée aux Beaux-Arts, on m’y aurait peut-être appris à dessiner correctement
Bruno Dubreuil, Viens Voir. Le 9 février 2017.
marilena pelosi - catharsis
Bénédicte Philippe, Télérama.fr. Le 3 février 2017.
catharsis
Claire Margat, Art Press. Le 31 janvier 2017.
catharsis
Jessica Boucher Rétif, Paris Art. Le 27 janvier 2017.
drawing now fête ses 10 ans au carreau du temple
Pauline Le Gall, Artviatic. Le 1 avril 2016.
Drawing Now : « La foire est arrivée à maturité »
La Rédaction, AMA. Le 30 mars 2016.
Annonce de l'exposition Marilena Pelosi
Raw Vision. Le 1 décembre 2009.
Itinéraire expogéographique
Animula Vagula. Le 8 mars 2009.
Marilena Pelosi : Manoeuvres de désenvoûtement
Télérama Sortir. Le 4 mars 2009.
Marilena Pelosi à l'Objet-Trouvé
Le Poignard Subtil. Le 9 février 2009.
Annonce de l'exposition Marilena Pelosi
Raw Vision. Le 2 juillet 2007.
Collections
CNAP Centre National des Arts Plastiques
France
collection BIC
France
collection Treger Saint Silvestre
Portugal
collection Carmen et Daniel Klein
Suisse
collection Hannah Rieger
Autriche
Voir plus
collection Antoine Frérot
France
collection Emmanuelle et Guy Delcourt
France
collection Amr Shaker
Suisse
Trinkhall museum
Belgique
collection art)&(marges
Belgique
collection Dino Menozzi
Italie
collection Inye
Russie
Marilena Pelosi

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.