christian berstart brut
présente
RechercheFermer christian berstart brut
MenuFermer

Découvert grâce à l’entremise de l’écrivaine Nancy Huston, il est l’un des plus jeunes artistes représentés par la galerie. De son écriture cursive, Anton Hirschfeld maille des listes de noms, de playlists ou d’invités en colonnes processionnelles, pour former la trame inattendue de ses œuvres. Comme si le pastel, l’acrylique et l’encre qui les recouvrent, s’ordonnançaient selon ces liens secrets. Présenté pour la première fois au public en 2017, à la galerie, il a fait l’objet d’un documentaire dont la sortie devrait être annoncée pour 2021.

Anton Hirschfeld - © christian berst — art brut
Date 1992 —
Pays France

Anton Hirschfeld, né à Paris en 1992, commence à peindre l’année de ses 16 ans, encouragé par la professeur d’art du centre d’accueil thérapeutique pour adolescents qu’il fréquente. Jusque là, personne dans son entourage n’avait encore décelé son talent, bien qu’il ait compté des artistes dans sa famille. Ce fut une révélation même pour ses parents, pourtant très impliqués dans son éducation.

Fasciné par les reflets, Anton trouve l’inspiration de ses premières peintures dans les fenêtres des trains, qu’il pouvait regarder pendant de heures dans les gares parisiennes. Bien que la plupart de ses peintures tendent vers l’abstraction, il est capable de saisir une ressemblance dans un portrait, y compris ses autoportraits, et s’inspire souvent des photos de paysages urbains, New York en particulier. Anton travaille en écoutant de la musique ; l’impact des mélodies et des rythmes sur sa peinture est manifeste.

Il aime peindre des triptyques et travailler en transparence, par couches superposées, en utilisant de manière inattendue l’acrylique, le pastel et l’encre. Il a un sens inné, profond, de l’harmonie, des couleurs et de la composition, qu’il relève souvent par un accent ou un contraste. Souvent, Anton commence par couvrir sa feuille d’une liste de noms – amis, famille, invités, playlists – qu’il recouvre ensuite, laissant une trace, une vie intérieure à ses peintures.

Œuvres
Pour découvrir les œuvres disponibles, merci de nous contacter.
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2018
50 x 65 cm
sans titre (New-York) - © christian berst — art brut
sans titre (New-York), 2013
65 x 50 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2017
50 x 65 cm
sans titre (rythmes Eric Satie) - © christian berst — art brut
sans titre (rythmes Eric Satie), 2013
65 x 50 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2017
50 x 65 cm
sans titre (paysage) - © christian berst — art brut
sans titre (paysage), 2014
65 x 50 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2018
50 x 65 cm
sans titre (New York) - © christian berst — art brut
sans titre (New York), 2014
65 x 50 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2018
50 x 65 cm
Catalogue
Anton Hirschfeld soul weaving
Catalogue publié à l'occasion de l'exposition *Anton Hirschfeld : soul weaving*, christian berst art brut, Paris, 2018. - © christian berst — art brut

Préface : Nancy Huston
Avant-propos : Christian Berst.
Publié à l’occasion de l’exposition Anton Hirschfeld : soul weaving, du 13 octobre au 12 janvier 2019.

Expositions
in abstracto #2
à la galerie. Du 5 mars au 6 juin 2020.
anton hirschfeld
soul weaving, à la galerie. Du 1 décembre 2018 au 12 janvier 2019.
do the write thing 2
read between the lines, à la galerie. Du 26 avril au 2 juin 2018.
hétérotopies
architectures habitées, à la galerie. Du 9 décembre 2017 au 20 janvier 2018.
vue de l’exposition *anton hirschfeld : soul weaving*, christian berst art brut, paris, 2019. - © christian berst art brut, christian berst — art brut
vue de l’exposition *anton hirschfeld : soul weaving*, christian berst art brut, paris, 2019. - © christian berst art brut, christian berst — art brut
vue de l'exposition *in abstracto #2*, christian berst art brut, paris, 2020. - © christian berst art brut, christian berst — art brut
Revue de presse
anton hirschfeld
La Rédaction, Wall Street International Magazine. Le 13 décembre 2018.
graphomanies brutes
Claire Margat, Art Press. Le 7 décembre 2018.
hétérotopies : architectures habitées
Bénédicte Philippe, Télérama Sortir. Le 8 janvier 2018.
Collections
collection Antoine Frérot
France
collection Emmanuelle et Guy Delcourt
France
Anton Hirschfeld

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.