christian berstart brut
présente
RechercheFermer christian berstart brut
MenuFermer

Typographe de formation, Košek devient tout d’abord un artiste assez conventionnel. Lorsqu’il sombre dans la psychose, il se met à produire des œuvres aussi radicales que poétiques. Persuadé qu’il joue un rôle déterminant dans l’ordonnancement du monde, il passe son temps à sa fenêtre, à consigner ses observations – météorologie, vols des oiseaux, faits insignifiants – et à les agréger en diagrammes censés conjurer le chaos. Depuis quinze ans, du Palais de Tokyo à la Maison rouge, du MONA (Australie) en passant par le DOX de Prague et les Rencontres d’Arles, ses cartographies sibyllines ne cessent d’interroger à travers le monde.

portrait - © © Mario del Curto, christian berst — art brut
Date 1949 — 2015
Pays République tchèque

Zdeněk Košek a d’abord été typographe et caricaturiste pour des magazines et des journaux régionaux. Artiste autodidacte, il a commencé à produire une peinture de facture plutôt conventionnelle. Dans les années 80 il subit un grave traumatisme dont les conséquences psychiques sont irrévocables. Diagnostiqué psychotique il est mis à la retraite en 1989. Dès lors il va produire une œuvre radicalement différente de ses peintures antérieures. Košek était persuadé qu’il jouait un rôle déterminant au sein de la grande ordonnance du monde dont le temps météorologique est le vecteur. 

« J’étais le maître du monde et j’avais l’énorme responsabilité de résoudre tous les problèmes de l’humanité. Si je ne les résolvais pas, qui d’autre le ferait ? » Il se voyait comme une sorte de centrale recevant et émettant sans cesse des multitudes d’informations et pensait devoir maîtriser les problèmes météorologiques. 

« Je ne maîtrisais pas seulement le temps mais aussi la politique, j’ai nommé Vaclav Havel président de la République. […] Je me croyais immortel ».

Il passait ses journées devant la fenêtre de son HLM afin de contrôler le temps - direction des vents, vol d’oiseaux, bruits, changements de température, pensées - et dessinait sur des cahiers d’écolier, sur des cartes d’atlas ou dans de vieux magazines. Ses diagrammes sont un rituel dicté, indispensable, auquel il doit se soumettre au risque d’être responsable d’un chaos irréversible. En collant ses diagrammes contre les vitres de son appartement, il communiquait aussi avec les oiseaux, qui étaient pour lui des êtres supérieurs aux hommes.

Pour sa réouverture en 2012, le Palais de Tokyo (Paris) lui a consacré une exposition. Zdeněk Košek a également a été récemment exposé à deux reprises à la Maison rouge :  Le Mur, oeuvres de la collection Antoine de Galbert et art brut, collection abcd/Bruno Decharme, puis dans Le bord des Mondes au Palais de Tokyo en 2015.
 

Œuvres
Pour découvrir les œuvres disponibles, merci de nous contacter.
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 1985
8.8 x 10.8 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 1991
14 x 19 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 1985
14.7 x 19.3 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 1985
8.8 x 10.8 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 1985
15 x 21 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2000
14.9 x 21 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 1985
19.3 x 14.7 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 1985
19.3 x 14.7 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 1991
19 x 14 cm
Catalogue
Zdeněk Košek dominus mundi
Zdeněk Košek : dominus mundi - © christian berst — art brut

Textes : Barbara Safarova, Jaromír Typlt, Manuel Anceau
Avant-propos : Christian Berst
Publié à l’occasion de l’exposition zdeněk košek : dominus mundi, du 3 septembre au 10 octobre 2020.

Expositions
Fiac
#47, annulé. Du 21 au 25 octobre 2020.
Zdenek Kosek
dominus mundi, à la galerie. Du 3 septembre au 10 octobre 2020.
Photo Brut
coll. Bruno Decharme & co, Rencontre d'Arles. Du 1 juillet au 22 septembre 2019.
au-delà
aux confins du visible et de l’invisible, à la galerie. Du 7 mars au 13 avril 2019.
L’envol
ou le rêve de voler, Maison Rouge, Paris. Du 16 juin au 28 octobre 2018.
Voir plus
do the write thing 2
read between the lines, à la galerie. Du 26 avril au 2 juin 2018.
The museum of everything
Museum of Old and New Art, Tasmania. Du 17 juin 2017 au 2 avril 2018.
in abstracto
à la galerie. Du 8 juin au 15 juillet 2017.
Art Brut
A Story of Individual Mythologies , Collection Treger Saint Silvestre, Portugal . Du 1 janvier au 26 février 2017.
Brut Now
l’art brut au temps des technologies, Musées de Belfort. Du 29 octobre 2016 au 16 janvier 2017.
Biennale de l’Image Possible
Liège, Belgique. Du 20 août au 16 octobre 2016.
Drawing Now 2016
Carreau du Temple, Paris. Du 30 mars au 3 avril 2016.
Du nombril au cosmos
autour de la collection abcd/ Bruno Decharme, Art et Marges museum, Bruxelles. Du 25 septembre 2015 au 24 janvier 2016.
Soit 10 ans
Etats Intérieurs, à la galerie. Du 12 septembre au 10 octobre 2015.
Galeristes à l’oeuvre
par Eva Hober, galerie Eva Hober. Du 23 avril au 6 juin 2015.
Art brut live
DOX centre for contemporary art, Praha. Du 27 mars au 17 août 2015.
Drawing Now 2015
Carreau du Temple, Paris. Du 25 au 29 mars 2015.
Le Bord des Mondes
Palais de Tokyo, Paris. Du 18 février au 17 mai 2015.
do the write thing
read between the lines, galerie new york. Du 30 octobre au 21 décembre 2014.
art brut masterpieces et découvertes
carte blanche à bruno decharme, à la galerie. Du 21 octobre au 29 novembre 2014.
Art brut
collection ABCD / Bruno Decharme, la Maison rouge, Paris. Du 17 octobre 2014 au 18 janvier 2015.
rentrée hors les normes 2012
découvertes et nouvelles acquisitions. Du 8 septembre au 13 octobre 2012.
Module
Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent, Palais de Tokyo, Paris. Du 20 avril au 4 juin 2012.
Janko Domsic et Zdenek Košek
créateurs du ciel et de la terre, Institut français de Prague. Du 15 juin au 9 septembre 2006.
Vue de l'exposition *zdeněk košek : dominus mundi*, christian berst art brut, Paris, 2020 - © ©christian berst art brut, christian berst — art brut
Vue de l'exposition *Photo Brut, collection Bruno Decharme & compagnie*, Mécanique Générale, Arles, 2019 - © © Collection Bruno Decharme & compagnie, christian berst — art brut
vue de l'exposition *au delà : aux confins du visible et de l'invisible*, christian berst art brut, paris, 2019. - © christian berst art brut, photo: elena groud, christian berst — art brut
Revue de presse
Art brut : Zdenek Košek, maître du monde
Caustic Media. Le 25 septembre 2020.
Býval to ústecký podivín, dnes je sv?tovým tv?rcem art brut. Díla Zde?ka Koška práv? vystavují v Pa?íži
Petr Šrámek, Ceský Rozhlas. Le 24 septembre 2020.
Zdenek Košek : dominus mundi
Bénédicte Philippe, Télérama Sortir. Le 17 septembre 2020.
výstava
Jan H. Vitvar, Respekt. Le 15 septembre 2020.
peut-on parler de photographie brute?
Claire Margat, Artpress. Le 22 mai 2020.
Voir plus
que reste-t-il de la vogue de l’art brut
Roxana Azimi, Quotidien De L’art. Le 12 septembre 2019.
in abstracto
Bénédicte Philippe, Télérama Sortir. Le 9 juillet 2017.
de l’art brut art high-tech
Stéphanie Lemoine, L’oeil. Le 10 janvier 2017.
art brut la fête des fous
Isabelle Martin-Anderson, Silver Age. Le 1 juillet 2016.
Zem?el mali?, jenž ?idil sv?tové po?asi
Jan H. Vitvar, Respekt. Le 2 janvier 2016.
L’art brut à contre courant
Aurelie Romanacce, Pascaline Vallee Et Patrick Le Fur, Arts Magazine. Le 29 août 2014.
Collections
collection Antoine de Galbert
France
collection abcd / Bruno Decharme
France
collection Treger Saint Silvestre
Portugal
collection Antoine Frérot
France
collection Emmanuelle et Guy Delcourt
France
Voir plus
collection Amr Shaker
Suisse
Vidéo
Teaser - Zdeněk Košek : dominus mundi
Vidéo : © abcd / Bruno Decharme. Version longue : 15 minutes. 2005.
Langue Français
Zdenek Košek

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.