christian berstart brut
présente
RechercheFermer christian berstart brut
MenuFermer

Il y a plus de vingt ans, Harald Stoffers commence un échange épistolaire, fictif, avec sa mère dans lequel toutes ses lettres commencent par « Liebe Mutti ». Interné très jeune, c’est à l’hôpital qu’il s’initie à cet exercice, et distribue d’abord de courts billets déchirés aux autres patients. Plus tard, les lettres de Stoffers se densifient, tandis qu’elles atteignent parfois plusieurs mètres de long. Présenté dans un film de Youssef Tabti au Grand Palais en 2009, son oeuvre a été montrée dans des institutions aussi prestigieuses que le Mona (Australie), la Hamburger Kunsthalle (Berlin), l’Oliva Creative Factory (Portugal), le Dox Art Center (Prague) ou la Maison rouge (Paris).

harald stoffers - © christian berst — art brut
Date 1961 —
Pays Allemagne

Entre écriture, partition musicale et composition graphique, les lettres d’Harald Stoffers, par leur rare intensité, invitent tant à la lecture qu’à la contemplation fascinée.

Né à Hambourg en 1961, Harald entre à l’institut psychiatrique pour adultes à l’âge de 22 ans où il commence à écrire un seul, parfois plusieurs mots sur de petits morceaux de papier qu’il distribue autour de lui. Par la suite, ces courts messages évoluent en de plus longues lettres adressées à sa « chère maman ».

L’écriture se pose alors sur des lignes tracées comme des portées de musique, induisant rythme et musicalité. Parfois Harald déchire savamment ses messages en fines bandes formant à leur tour une lettre qu’il nous appartient de recomposer.

Cet oeuvre dense et dansant, auquel Youssef Tabti a consacré un film à l’occasion de La Force de l’Art 02 (Grand Palais, 2009), a été exposé par le Museum of Everyting à la Pinacoteca Agnelli (Turin) cette même année puis en 2012, à la Chalet Society, Exhibition #1 à Paris. En 2014, Harald Stoffers a été exposé par la galerie christian berst art brut à Paris dans la cadre de l’exposition art brut, masterpieces et découvertes, carte blanche à Bruno Decharme, mais aussi lors de l’exposition inaugurale de sa galerie new yorkaise, Do the Write Thing, Reed Between the Lines, et enfin successivement à la Maison rouge dans la présentation de la collection d’Antoine de Galbert puis celle de Bruno Decharme.

L’intérêt pour ses lettres a désormais largement dépassé le seul milieu de l’art brut.

Œuvres
Pour découvrir les œuvres disponibles, merci de nous contacter.
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2008
50 x 35 cm
Sans titre - © christian berst — art brut
Sans titre, 2009
80 x 110 cm
Harald Stoffers, sans titre (lettre n°283) - © christian berst — art brut
Harald Stoffers, sans titre (lettre n°283), 2014
150 x 120 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2015
50 x 70 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2015
223 x 150 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2011
35 x 35 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2015
151 x 451 cm
Brief 338 - © christian berst — art brut
Brief 338, 2014
150 x 350 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2019
150 x 312 cm
Expositions
galeristes #4
au Carreau du Temple. Du 18 au 20 octobre 2019.
Ojo electrico
Casa Encendida, Madrid. Le 24 septembre 2019.
ART BRUT
La Pinacothèque, Luxembourg. Du 26 janvier au 15 juin 2019.
Leben in art brut
coll. Hannah Rieger, Bildraum, Vienna. Du 14 juillet au 16 août 2018.
do the write thing 2
read between the lines, à la galerie. Du 26 avril au 2 juin 2018.
Voir plus
The museum of everything
Museum of Old and New Art, Tasmania. Du 17 juin 2017 au 2 avril 2018.
Art Brut
A Story of Individual Mythologies , Collection Treger Saint Silvestre, Portugal . Du 1 janvier au 26 février 2017.
galeristes
salon des galeries et des collectionneurs engagés , carreau du temple. Du 8 au 11 décembre 2016.
Writescape
Textual Poetry of Art Brut, l'Entrepôt, Monaco. Du 12 juillet au 29 septembre 2016.
YIA
art fair, Espace Louise 186, Bruxelles. Du 21 au 24 avril 2016.
Sur le fil
par Jean-Hubert Martin, à la galerie. Du 9 avril au 22 mai 2016.
The Museum Of Everything
Kunsthal, Rotterdam. Du 5 mars au 22 mai 2016.
Du nombril au cosmos
autour de la collection abcd/ Bruno Decharme, Art et Marges museum, Bruxelles. Du 25 septembre 2015 au 24 janvier 2016.
Soit 10 ans
Etats Intérieurs, à la galerie. Du 12 septembre au 10 octobre 2015.
Drawing Now 2015
Carreau du Temple, Paris. Du 25 au 29 mars 2015.
do the write thing
read between the lines, galerie new york. Du 30 octobre au 21 décembre 2014.
art brut masterpieces et découvertes
carte blanche à bruno decharme, à la galerie. Du 21 octobre au 29 novembre 2014.
Le mur
collection Antoine de Galbert, la Maison rouge, Paris. Du 14 juin au 21 septembre 2014.
Art brut: breaking the boundaries
commissaire Christian Berst, Oliva Creative Factory, Sao Joao da Madeira, Portugal. Du 1 juin au 11 septembre 2014.
art paris art fair 2014
la chine à l’honneur, grand palais. Du 26 au 30 mars 2014.
salon yia
paris. Du 23 au 27 octobre 2013.
rentrée hors les normes 2013
découvertes et nouvelles acquisitions, à la galerie. Du 7 septembre au 12 octobre 2013.
drawing now 2012
salon du dessin, Carrousel du Louvre. Du 28 mars au 1 avril 2012.
outsider art fair
7 West 34th Street NYC. Du 11 au 13 février 2011.
art paris 2010
le Grand Palais - Paris. Du 18 au 22 mars 2010.
harald stoffers
liebe mutti / chère maman, à la galerie. Du 24 avril au 11 juin 2009.
salon du dessin contemporain 2009
Du 19 au 24 mars 2009.
vue de l'exposition *do the write thing, read between the lines*, christian berst art brut, new york, 2014. - © christian berst at brut, christian berst — art brut
vue de l'exposition *sur le fil*, par jean-hubert martin, galeries christian berst art brut & jean brolly, paris, 2016. - © galerie jean brolly, christian berst — art brut
Revue de presse
art-newspaper
Christian Berst, Artnewspaper édition Française. Le 18 juillet 2019.
de quoi l’art brut est-il le nom ?
Christian Berst , Artnewspaper édition Française. Le 1 juillet 2019.
Une foire pour collectionneurs en herbe
Emmanuelle Lequeux, Le Monde. Le 9 décembre 2016.
L’art brut mis en avant à la galerie l’Entrepôt
Monaco Info. Le 14 juillet 2016.
Sur le fil
Claire Margat, Art Press N°434. Le 20 mai 2016.
Voir plus
art brut à la galerie Christian Berst
Catherine Vernet, IntériEUrité. Le 26 janvier 2015.
Do the Write Thing: Read Between the Lines
Michael Brown, Under-main.com. Le 20 décembre 2014.
Phillip March Jones, Dear Mother
Phillip March Jones, Alabama Chahin. Le 15 décembre 2014.
Harald Stoffers at Do the Write Thing Christian Berst Art Brut Gallery
Editorial, Boogie Tonight. Le 7 novembre 2014.
l’art brut sous les feux des projecteurs
La Rédaction, La Tribune.fr. Le 15 octobre 2014.
à l’heure brute
Stéphane Corréard, Libération NEXT. Le 11 octobre 2014.
Christian Berst : «L’art brut a toujours existé et il existera toujours»
Dominique Poiret, Libération NEXT. Le 2 octobre 2014.
La Valise de Christian Berst
Thierry Paret Et Linda Lorin, Radio Nova. Le 15 avril 2014.
Arte bruta
Richard Treger, Raw Vision. Le 11 avril 2014.
Humains, traits humains
Lorraine Rossignol, Télérama Sortir N° 3328. Le 23 octobre 2013.
Beautiful heart
China Visual. Le 22 février 2011.
They are n°1
Surface. Le 20 août 2010.
Christian Berst, diamantaire de l'art brut
Vernissages. Le 17 août 2009.
Harald Stoffers fête sa liebe Mutti
Animula Vagula. Le 13 mai 2009.
Sur Harald Stoffers
Charlie Hebdo. Le 6 mai 2009.
Galerie Objet trouvé
Beaux Arts. Le 4 mars 2009.
Collections
collection Antoine de Galbert
France
collection de l’Art brut
Suisse
collection abcd / Bruno Decharme
France
collection Treger Saint Silvestre
Portugal
collection Carmen et Daniel Klein
Suisse
Voir plus
collection Antoine Frérot
France
collection Emmanuelle et Guy Delcourt
France
collection Hervé Lancelin
Luxembourg
Sackner Archive of Concrete and Visual Poetry
États-Unis
collection of Kanransha
Japon
Harald Stoffers

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.