christian berstart brut
présente
RechercheFermer christian berstart brut
MenuFermer

Pensionnaire depuis plus de 30 ans d’une institution autrichienne, Josef Hofer ne parle pas, il dessine. Inlassablement. Dans le miroir qu’il se tend et qu’il nous tend, les individus tentent de prendre leur essor dans le carcan du cadre avec une grâce érotisée, indomptée. Ses productions - auxquelles Michel Thévoz a consacré plusieurs essais - mettent en images une dualité fondatrice entre le corps et la psyché. Présent dans de nombreuses collections muséales, il compte aussi parmi de grandes collections privées, comme celles Antoine de Galbert (France), d’Amr Shaker (Suisse) ou d’Arnulf Rainer (Autriche), qui le considère d’ailleurs comme « le plus grand des bruts ».

josef hofer dessinant - © florian moser, christian berst — art brut
Date 1945 —
Pays Autriche

Josef Hofer ne parle pas. En revanche, il s’exprime inlassablement par le dessin. Né en 1945, il est élevé reclus dans une ferme en Haute-Autriche car souffrant tout comme son frère d’un retard mental, de difficultés d’audition et d’élocution auxquels s’ajoute, pour Josef, une mobilité réduite, le père a souhaité soustraire ses fils aux moqueries de l’entourage et surtout aux traitements qu’auraient pu leur infliger les occupants nazis puis soviétiques. A la mort du père, en 1982, la mère part vivre avec ses fils à Kirschlag, donnant à Josef l’occasion de contacts sociaux, ainsi que la possibilité de fréquenter un hôpital de jour. Ces changements s’avèrent bénéfiques: Josef prononce même quelques mots. Par la suite, il est pensionnaire d’une institution à Ried, où Elisabeth Telsnig repère son goût pour le dessin et encourage sa créativité.

Pepi - c’est ainsi qu’il signe - se regarde, Pepi se raconte. Dans le miroir qu’il se tend et qu’il nous tend, nous assistons, médusés, à l’enfance de l’art. Comme le souligne Michel Thévoz, « Josef Hofer est en état de grâce ». Une grâce érotisée, indomptée, où le corps tente de prendre son essor dans le carcan du cadre. Nudité sensuelle et brute qui perce au travers de son trait sûr et frustre aux couleurs chaudes.

Depuis la rétrospective que lui a organisée la Collection de l’Art Brut en 2003, de nombreuses expositions et publications lui ont été consacrées. Ses dessins - que nous avons présentés à la galerie en 2008, au salon du dessin contemporain 2009 et 2010 (Paris) et à Art Paris 2010 - font désormais partie des plus grandes collections d’art brut au monde. Présenté par le Museum of Everything à Turin 2010, une rétrospective accompagnée d’un catalogue lui a été consacrée cette même année à Prague et une autre – fait unique dans l’histoire de la Collection de l’Art Brut – lui a été à nouveau dédiée en 2011 à Lausanne, doublée cette fois-ci de la publication d’une importante monographie. Josef Hofer a été montré à deux reprises à la Maison rouge en 2014 dans les expositions Le Mur, œuvres de la collection Antoine de Galbert et art brut, collection abcd/Bruno Decharme.

Œuvres
Pour découvrir les œuvres disponibles, merci de nous contacter.
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2007
29.6 x 42 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2014
29 x 42 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2005
21 x 29.7 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2013
42 x 29 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2014
70 x 50 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2005
59.5 x 42.3 cm
JOSEF HOFER. sans titre - © christian berst — art brut
JOSEF HOFER. sans titre, 2014
29.6 x 42 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2014
42 x 29 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2016
21 x 29.7 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2012
29.5 x 42 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2012
29.5 x 42 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2012
29.7 x 42 cm
Catalogue
Josef Hofer transmutations
Catalogue publié à l'occasion de l'exposition *Josef Hofer : transmutations*, christian berst art brut, Paris, 2016. - © christian berst — art brut

Préface : Elisabeth Telsnig & Philippe Dagen
Avant-propos : Christian Berst.
Publié à l’occasion de l’exposition Josef Hofer : transmutations, du 5 décembre 2015 au 16 janvier 2016.

Expositions
in abstracto #2
à la galerie. Du 5 mars au 6 juin 2020.
À deux
par Gustavo Giacosa, galerie Zola, Aix-en-Provence. Du 17 janvier au 7 mars 2020.
drawing now 2019
Carreau du Temple. Du 27 au 30 mars 2019.
Leben in art brut
coll. Hannah Rieger, Bildraum, Vienna. Du 14 juillet au 16 août 2018.
do the write thing 2
read between the lines, à la galerie. Du 26 avril au 2 juin 2018.
Voir plus
Histoires de violence
un dialogue entre les oeuvres de la collection treger saint silvestre, Núcleo de arte da oliva, Portugal. Du 14 avril 2018 au 28 février 2019.
Drawing Now 2018
Carreau du Temple. Du 22 au 25 mars 2018.
hétérotopies
architectures habitées, à la galerie. Du 9 décembre 2017 au 20 janvier 2018.
3e Biennale de l’Art Brut
Corps, Lausanne, Suisse . Du 17 novembre 2017 au 29 avril 2018.
Living in art brut
123 oeuvres de la collection Hannah Rieger, Musuem Krems an der Donau. Du 8 septembre au 26 octobre 2017.
The museum of everything
Museum of Old and New Art, Tasmania. Du 17 juin 2017 au 2 avril 2018.
Les lois du nombre d’or
Oliva Creative Factory, Portugal. Du 29 avril au 30 septembre 2017.
Art Brut
A Story of Individual Mythologies , Collection Treger Saint Silvestre, Portugal . Du 1 janvier au 26 février 2017.
The eloquent place
new works by Josef Hofer and Harald Stoffers, Cavin-Morris Gallery, New York. Du 8 septembre au 8 octobre 2016.
Writescape
Textual Poetry of Art Brut, l'Entrepôt, Monaco. Du 12 juillet au 29 septembre 2016.
Sur le fil
par Jean-Hubert Martin, à la galerie. Du 9 avril au 22 mai 2016.
Salo IV
Salon du dessin érotique , Paris. Du 8 au 10 avril 2016.
Josef Hofer
Transmutations, à la galerie. Du 5 décembre 2015 au 16 janvier 2016.
Soit 10 ans
Etats Intérieurs, à la galerie. Du 12 septembre au 10 octobre 2015.
NADA Art Fair
2015, New York. Du 14 au 17 mai 2015.
Art brut live
DOX centre for contemporary art, Praha. Du 27 mars au 17 août 2015.
Drawing Now 2015
Carreau du Temple, Paris. Du 25 au 29 mars 2015.
The Schiele Incident
Recent Works by Josef Hofer, à la galerie de New York. Du 19 février au 12 avril 2015.
do the write thing
read between the lines, galerie new york. Du 30 octobre au 21 décembre 2014.
Art brut
collection ABCD / Bruno Decharme, la Maison rouge, Paris. Du 17 octobre 2014 au 18 janvier 2015.
Cadré et Recadré
par Terezie Zemankova , Galerie Kabinet T, République tchèque. Du 16 septembre au 31 octobre 2014.
Le mur
collection Antoine de Galbert, la Maison rouge, Paris. Du 14 juin au 21 septembre 2014.
Art brut: breaking the boundaries
commissaire Christian Berst, Oliva Creative Factory, Sao Joao da Madeira, Portugal. Du 1 juin au 11 septembre 2014.
Red House
par Christian Berst , Today Art Musuem, Pékin . Du 26 octobre au 11 novembre 2013.
outsider art fair
paris. Du 24 au 27 octobre 2013.
Raw Vision
25 ans d’art brut, Halle Saint Pierre, Paris . Du 18 septembre 2013 au 22 août 2014.
Josef Hofer
nouvelle parution. Le 28 août 2013.
Drawing Now 2013
Carrousel du louvre, paris. Du 11 au 14 avril 2013.
Josef Hofer et le miroir
Collection de l'Art Brut, Lausanne. Du 9 mars au 13 mai 2012.
josef hofer
alter ego, à la galerie. Du 2 décembre 2011 au 14 janvier 2012.
salon du dessin contemporain 2011
drawing now, caroussel du louvre. Du 25 au 28 mars 2011.
art paris 2010
le Grand Palais - Paris. Du 18 au 22 mars 2010.
salon du dessin contemporain 2009
Du 19 au 24 mars 2009.
salon du dessin contemporain
Du 10 au 14 avril 2008.
josef hofer
corps à corps, à la galerie. Du 11 janvier au 16 février 2008.
Josef Hofer
monographie, Collection de l'Art Brut, Lausanne. Du 6 juin au 24 août 2003.
vue de l'exposition *historias de la violencia*, commissaire : gustavo giacosa, oliva creative factory, sao joao da madeira, 2018. - © oliva creative factory, christian berst — art brut
Vue de l'exposition *Josef Hofer : alter ego*, christian berst art brut, Paris, 2012. - © christian berst art brut, christian berst — art brut
vue de l'exposition *in abstracto #2*, christian berst art brut, paris, 2020. - © christian berst art brut, christian berst — art brut
Revue de presse
déconfinement : 7 expositions à voir à paris en mai 2020
La Rédaction, Télérama Sortir. Le 18 mai 2020.
les galeries parisiennes en mode numérique
Anne-lys Thomas, The Art Newspaper Daily. Le 10 avril 2020.
coronavirus: les galeries d’art passent en mode virtuel
Guy Boyer, Connaissance Des Arts. Le 27 mars 2020.
fama leva art brut para itu
Jamyle Rkain, Arte ! Brasileiros. Le 26 septembre 2019.
graphomanies brutes
Claire Margat, Art Press. Le 7 décembre 2018.
Voir plus
hétérotopies : architectures habitées
Bénédicte Philippe, Télérama Sortir. Le 8 janvier 2018.
L’art brut mis en avant à la galerie l’Entrepôt
Monaco Info. Le 14 juillet 2016.
Josef Hofer
Philippe Dagen, Le Monde. Le 13 janvier 2016.
Exhibition of works by Josef Hofer opens at Christian Berst art brut
Artdaily.org. Le 8 décembre 2015.
Exposition Transmutations - Josef Hofer - Galerie Christian Berst Art Brut
La Rédaction, Artistik Rezo. Le 8 décembre 2015.
The Schiele Incident
Paul Brown , Raw Vision. Le 5 août 2015.
Artists to Watch at NADA New York 2015
Artspace Editors, Artspace. Le 22 mai 2015.
Le dessin contemporain dans tous ses états
AFP, L’Essentiel. Le 26 mars 2015.
L’art brut s’invite à Drawing Now
Agathe Chéron, Art/ctualité. Le 25 mars 2015.
en marge (Josef Hofer)
Nathalie De Saint Phalle, FauxQ. Le 2 mars 2015.
l’art brut sous les feux des projecteurs
La Rédaction, La Tribune.fr. Le 15 octobre 2014.
L’art brut à contre courant
Aurelie Romanacce, Pascaline Vallee Et Patrick Le Fur, Arts Magazine. Le 29 août 2014.
5 clefs art brut le singulier en question(s)
Colin Cyvoct, L’oeil. Le 18 octobre 2013.
Dessins (prière de toucher)
Philippe Ducat, Oh Cet Echo. Le 16 avril 2013.
Zwischen Playmobil und Selbstbetrachtung, Die auBergewöhnliche Welt des Josef Hofer
AQ. Le 1 novembre 2012.
Christian Boltanski & Philippe Dagen : l'art brut est-il soluble dans l'art contemporain ?(extraits)
Christine Dory. Le 26 janvier 2012.
L'innocent accroché aux murs
Christophe Donner, Le Monde - Le Magazine. Le 24 décembre 2011.
Josef Hofer, alter ego
Marie-Jeanne Caprasse, Paris Art. Le 22 décembre 2011.
Josef Hofer, alter ego
Bénédicte Philippe, Telerama Sortir. Le 14 décembre 2011.
interview de christian berst sur l'exposition josef hofer pour Paris Web TV
Sandrine Lancien, Présenté Par Smahen, Officiel Galeries Et Musées.com. Le 13 décembre 2011.
Josef Hofer, alter ego
L'officiel Des Galeries Et Musées. Le 2 décembre 2011.
L'émotion brute dans le guide du marché de l'art 2011
Le Figaro / Beaux Arts. Le 15 avril 2011.
They are n°1
Surface. Le 20 août 2010.
Art Paris nouvelle formule, Foire ou spectacle
Beaux Arts. Le 1 mars 2010.
Josef Hofer : corps à corps
David Maclagan, Raw Vision. Le 2 juillet 2008.
Invitation à l'exposition : Josef Hofer : corps à corps
Animula Vagula. Le 15 janvier 2008.
Collections
LaM, musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut de Lille Métropole
France
collection Antoine de Galbert
France
collection de l’Art brut
Suisse
collection abcd
France
collection Treger Saint Silvestre
Portugal
Voir plus
collection Hannah Rieger
Autriche
collection Arnulf Rainer
Autriche
Madmusée
Belgique
collection art)&(marges
Belgique
collection Sylvie et Stéphane Corréard
France
Vidéo
Christian Boltanski & Philippe Dagen : l’art brut est-il soluble dans l’art contemporain ?
Langue Français
Josef Hofer

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.