christian berstart brut
présente
RechercheFermer christian berstart brut
MenuFermer

Luboš Plný, dont la reconnaissance internationale fut confirmée par sa sélection, en 2017, dans la 57e Biennale de Venise intitulée Viva Arte Viva (commissariat : Christine Macel). Premier artiste brut acquis par le MNAM en 2013, il a bénéficié d’expositions dans les musées d’art contemporain de Kobe et d’Hiroshima, au Japon, aux Rencontres de la Photographie d’Arles, à la Kunsthalle de Dresde, et dans sa ville d’origine, à Prague, où le Dox Art Center lui a consacré, en 2017, une grande exposition monographique et le Rudolfinum l’a fait dialoguer, en 2022, avec des artistes tels que Louise Bourgeois ou William Kentridge. En septembre 2023, nous lui avons consacré un solo show dans nos deux espaces, une monographie ainsi qu’une performance aux beaux-arts de paris.

Luboš Plný - © christian berst — art brut
Date 1961 —
Pays République tchèque

Luboš Plný se consacre dès l’enfance à ses deux passions : le dessin et l’anatomie. Celui qui, lors de son service militaire, fut diagnostiqué schizophrène, se mit alors – pour comprendre son état - à étudier avec beaucoup de sérieux la littérature médicale et psychiatrique. Il est d’ailleurs fasciné par ce sujet au point de passer un diplôme de fossoyeur, mais fut également employé comme modèle à l’Académie des Beaux-Arts de Prague. D’où le tampon avec lequel il « signe » toutes ses œuvres « Luboš Plný, modèle académique».
Car son propre corps fait également l’objet d’un grand nombre d’expériences qui s’apparentent parfois à de la mortification, ce dont témoignent ses séries d’autoportraits photographiques qui illustrent sa manière de transformer la douleur en acte de purification. Cette approche, tant empirique que théorique, l’a rendu expert dans les arcanes de l’anatomie, dans les circulations des fluides et des sécrétions. Dessiner l’un de ses organes le conduirait même à une forme de méditation sur les limites de son existence physique. C’est une façon de scander le temps, de conjurer la mort et, in fine, de sublimer la vie.
Dans ses dessins, l’examen de ce corps, de ce qui l’anime et le parcourt, tout autant que ce qui le menace de dépérir, est assujetti à un protocole créatif immuable. Les lignes et les segments sont pourvus, comme dans les relevés topographiques, de chiffres. Ceux-ci ne marquent ni les coordonnées, ni l’altitude, mais l’instant et la durée de la création de chaque parcelle de l’œuvre. Ces mentions renvoient invariablement à la marge du dessin où, récapitulées en écriture serrée, elles en détaillent les séquences.
Ce rapport presque liturgique au temps s’illustre parfaitement dans les deux chiffres qui bordent invariablement le dessin et qui marquent l’âge (en nombre de jours) que l’artiste avait lorsqu’il s’est engagé dans le processus de cette œuvre, et celui qu’il a atteint à son achèvement. Comme une ultime acceptation de sa propre finitude, en un memento mori dont la sophistication le dispute à la mélancolie. « C’est un journal que je poursuis au quotidien » explique-t-il.
Il en va tout autrement de ses objets, qui – bien qu’ils soient également pourvus de ces chiffres qui attestent du temps que Luboš Plný a mis à les concevoir - ne relèvent plus de l’ascèse. Au contraire, serait-on tenté de dire, puisqu’ils exaltent plutôt la pulsion de vie à travers une symbolisation des attributs sexuels. L’éros plutôt que le thanatos, donc.
Ces assemblages hétéroclites - formés aussi bien de cornes, que d’éléments en bois sculpté, de pièces métalliques ou de tuyaux de pvc – ne sont pas sans rappeler la charge baroque des objets surréalistes.
D’ailleurs, l’artiste, pour rendre l’interdépendance des sexes plus explicite encore, agrège parfois ses objets pour former des installations aussi insolites que poétiques.

Œuvres
Pour découvrir les œuvres disponibles, merci de nous contacter.
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2020
70 x 100 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2020
100 x 70 cm
sans titre - © christian berst — art brut
sans titre, 2017
70 x 100 cm
sans titre, 2020
70 x 100 cm
sans titre, 2020
70 x 100 cm
sans titre, 2020
70 x 100 cm
Catalogue
luboš plný body language
luboš plný body language - © christian berst — art brut

Textes : Philippe Comar, Claire Margat et Lucie Žabokrtská
Avant-propos : Christian Berst
Catalogue publié à l’occasion de l’exposition luboš plný body language, du 9 septembre au 22 octobre 2023

Expositions
plus de 50 artistes bruts présentés dans l’esprit singulier
Curatrice : Martine Lusardy, halle saint-pierre. Du 12 mars au 14 août 2024.
désordres, extrait de la collection antoine de galbert
mac lyon. Du 8 mars au 7 juillet 2024.
comme je me voudrais “être”
commissaire : marc donnadieu, the bridge by christian berst. Du 8 février au 30 mars 2024.
art brut masterpieces from 1940 to 2020
artgenève 2024, palexpo B23. Du 25 au 28 janvier 2024.
Luboš Plný: transcendent anatomy
exclusivement visible uniquement en ligne sur riccomaresca.com. Du 12 octobre au 14 novembre 2023.
Voir plus
luboš plný
body language, galerie principale et the bridge, christian berst art brut. Du 9 septembre au 22 octobre 2023.
All Power to the Imagination! avec Luboš Plný
Kunsthalle im Lipsiusbau, Dresden, Allemagne. Le 25 février 2023.
luboš plný à la kunsthalle im lipsiusbau
Du 25 février au 9 juillet 2023.
fragilités :
avec Luboš Plný et Anna Zemánková, Galerie Rudolfinum, Prague. Du 20 octobre 2022 au 8 janvier 2023.
31553580 (obsessie/obsession) :
numbers and schedules, museum van de geest, Haarlem. Du 21 septembre au 21 décembre 2022.
BAD+
première édition, Hangar 14, Bordeaux. Du 8 au 10 juillet 2022.
Luboš Plný :
solo show, Aleš South Bohemian Gallery, Hluboká nad Vltavou (République Tchèque). Du 2 janvier au 15 mai 2022.
Deus ex machina
Musées de Soissons. Du 22 octobre 2021 au 30 janvier 2022.
FIAC
2021, Grand Palais Éphémère, Paris. Du 21 au 24 octobre 2021.
POCORART
World Exhibition, 3331 Arts Chiyoda, Tokyo. Du 16 juillet au 5 septembre 2021.
Photo Brut
Coll. Bruno Decharme & cie, American Folk Art Museum, New York. Du 24 janvier au 6 juin 2021.
Sereno variavel
curatée par Antonia Gaeta, Centro de Arte Oliva, São João da Madeira. Du 31 octobre 2020 au 2 mai 2021.
face à face
commissaire gaël charbau, the bridge. Du 22 octobre 2020 au 24 janvier 2021.
Fiac
#47, annulé. Du 21 au 25 octobre 2020.
In the flesh
corps véritables, à la galerie. Du 14 juin au 11 juillet 2020.
Photo Brut
coll. Bruno Decharme & co, Rencontre d'Arles. Du 1 juillet au 22 septembre 2019.
Souvenirs de voyage
collection d’Antoine de Galbert, musée de Grenoble. Du 27 avril au 28 juillet 2019.
Viva Arte Viva
Biennale de Venise, Italie. Du 14 avril au 26 novembre 2017.
Art Brut
A Story of Individual Mythologies, Collection Treger Saint Silvestre, Portugal. Du 1 janvier au 26 février 2017.
galeristes
salon des galeries et des collectionneurs engagés , carreau du temple. Du 8 au 11 décembre 2016.
Brut Now
l’art brut au temps des technologies, Musées de Belfort. Du 29 octobre 2016 au 16 janvier 2017.
CONNECTED
La Centrale, Bruxelles. Du 24 mars au 28 août 2016.
Du nombril au cosmos
autour de la collection abcd/ Bruno Decharme, Art et Marges museum, Bruxelles. Du 25 septembre 2015 au 24 janvier 2016.
Soit 10 ans
Etats Intérieurs, à la galerie. Du 12 septembre au 10 octobre 2015.
Art brut live
DOX centre for contemporary art, Praha. Du 27 mars au 17 août 2015.
Drawing Now 2015
Carreau du Temple, Paris. Du 25 au 29 mars 2015.
(OFF)ICIELLE
cité de la mode et du design. Du 22 au 26 octobre 2014.
art brut masterpieces et découvertes
carte blanche à bruno decharme, à la galerie. Du 21 octobre au 29 novembre 2014.
Art brut
collection ABCD / Bruno Decharme, la Maison rouge, Paris. Du 17 octobre 2014 au 18 janvier 2015.
Le mur
collection Antoine de Galbert, la Maison rouge, Paris. Du 14 juin au 21 septembre 2014.
Art brut: breaking the boundaries
commissaire Christian Berst, Oliva Creative Factory, Sao Joao da Madeira, Portugal. Du 1 juin au 11 septembre 2014.
art paris art fair 2014
la chine à l’honneur, grand palais. Du 26 au 30 mars 2014.
drawing now 2014
Le Carreau du Temple. Du 25 au 30 mars 2014.
Drawing Now 2013
Carrousel du louvre, paris. Du 11 au 14 avril 2013.
Metro Show
Cavin Morris Gallery, New York. Du 24 au 27 janvier 2013.
slick art fair paris
paris. Du 17 au 21 octobre 2012.
rentrée hors les normes 2012
découvertes et nouvelles acquisitions. Du 8 septembre au 13 octobre 2012.
Art Brut. Anatomia Metamorphosis
Kobe, Hyogo Prefectural Museum of Art. Du 4 février au 25 mars 2012.
Anatomia Metamorphosis
Muzeum Montanelli, Praha. Du 15 juin au 30 septembre 2011.
Corps accords
Art & Marges Museum, Bruxelles. Du 10 septembre au 31 décembre 2010.
art paris 2010
le Grand Palais - Paris. Du 18 au 22 mars 2010.
salon du dessin contemporain
Du 10 au 14 avril 2008.
Luboš Plný - © christian berst — art brut
Luboš Plný - © christian berst — art brut
Vue de l'exposition *face à face*, commissaire: Gaël Charbau, the bridge by christian berst, Paris, 2020 - © christian berst — art brut
Vue de l'exposition *Photo Brut, collection Bruno Decharme & compagnie*, Mécanique Générale, Arles, 2019 - © © Collection bruno decharme & compagnie, christian berst — art brut
Luboš Plný - © christian berst — art brut
Luboš Plný - © christian berst — art brut
vue de l'exposition *fragilités*, Galerie Rudolfinum, Prague, 2022 - © © Galerie Rudolfinum, photo : Martin Polàk, christian berst — art brut
christian berst art brut, stand r+1 46 à BAD+, Hangar 14, Bordeaux, 2022 - © christian berst — art brut
christian berst art brut, stand r+1 46 à BAD+, Hangar 14, Bordeaux, 2022 - © christian berst — art brut
Vue de l'exposition *Photo Brut, collection Bruno Decharme & compagnie*, Mécanique Générale, Arles, 2019 - © © Collection bruno decharme & compagnie, christian berst — art brut
Luboš Plný - © christian berst — art brut
Revue de presse
Luboš Plný à BAD+ cette année
Anne-Cécile Sanchez, Le Journal Des Arts. Le 31 mai 2024.
exposition : comme je me voudrais “être”
Chirine Hammouch, Art Press. Le 21 mars 2024.
expo : comme je me voudrais “être”
Télérama. Le 12 mars 2024.
être un homme (mâle)
Marc Lenot, Lunettes Rouges. Le 4 mars 2024.
Comme je me voudrais être - En galerie
Christine Coste, Le Journal Des Arts. Le 27 février 2024.
Voir plus
l’exposition comme je me voudrais “être” par marc donnadieu
Galerie Anne-Sarah Bénichou. Le 14 février 2024.
openings life lines + how I would myself to “be”
Happening Next. Le 14 février 2024.
michel nedjar et luboš plný à artgenève, une édition plutôt calme
Stéphanie Pioda, Le Quotidien De L’Art. Le 6 février 2024.
Artgenève 2024, une édition haute en couleurs
Caroline D’Esneval, The Gaze Of A Parisienne. Le 29 janvier 2024.
luboš plný, marqueur du temps
Catherine Belkhodja, Tk21. Le 17 octobre 2023.
de humani corporis fabrica
Damien Aubel, Transfuge. Le 3 octobre 2023.
La rentrée des galeries parisiennes en images
Happening.media. Le 26 septembre 2023.
Lubos Plny à la galerie Christian Berst, le corps de l’intérieur
Lillian, News DayFR. Le 19 septembre 2023.
Lubos Plny à la galerie Christian Berst, le corps de l’intérieur
Philippe Dagen, Le Monde. Le 16 septembre 2023.
lubos plny : body language
Patrick Javault, The Art Newspaper. Le 15 septembre 2023.
luboš plný : body language
Centre Tchèque Paris. Le 5 septembre 2023.
Luboš Plný – Body language
Bénédicte Philippe, Télérama. Le 29 août 2023.
Guerlain et l’art brut
Jeanne Mathas, Art Media Agency. Le 2 janvier 2023.
De l’art brut pour le prix de la Fondation Guerlain
Julie Chaizemartin, Le Quotidien De L’art. Le 1 janvier 2023.
treger saint silvestre collection : the art brut collection!. at Gugging
Yaysis Ojeda Becerra, Raw Vision. Le 26 août 2022.
BAD+, le nouveau rendez-vous bordelais
Sabrina Silamo, Ideat. Le 1 juillet 2022.
Du rififi dans l’art brut
Roxana Azimi, Le Monde. Le 28 avril 2022.
Paris retrouve le goût de la foire
Jordane De Fay, Pedro Morais, Rafael Pic, Jade Pillaudin, Le Quotidien De L’art. Le 27 octobre 2021.
La Fiac reprend des couleurs
Clémentine Pomeau-Peyre, Challenges. Le 27 octobre 2021.
FIAC 2021 In Photos
La Rédaction, Widewalls. Le 25 octobre 2021.
FIAC 2021, à la reconquête de Paris
Valérie Duponchelle, Béatrice De Rochebouët, Le Figaro. Le 23 octobre 2021.
Nos coups de cœur à la FIAC
Emmanuelle Jardonnet, Emmanuelle Lequeux, Le Monde. Le 22 octobre 2021.
« Il y a un vrai désir d’art » : à Paris, la Fiac revit dans un écrin éphémère
Sabine Gignoux, La Croix. Le 21 octobre 2021.
Démarrage en fanfare pour la FIAC
Alexandre Crochet, The Art Newspaper Daily. Le 21 octobre 2021.
Luboš Plný, portrait de l’artiste en modèle. Interview
Claire Margat, Art Press. Le 21 octobre 2021.
Parigi, il grande ritorno di FIAC
La Rédaction, Exibart. Le 21 octobre 2021.
Ouverture de l’édition 2021 de la FIAC
Pauline Chevallereau, Arts In The City. Le 21 octobre 2021.
FIAC 2021 Shines in the Shadow of the Eiffel Tower
Paul Laster, Galerie Magazine. Le 21 octobre 2021.
La Fiac comes back to life in an ephemeral setting in Paris
La Rédaction, Paudal. Le 21 octobre 2021.
Art brut et solo shows : un vent de fraîcheur
Alison Moss, Le Quotidien De L’art. Le 20 octobre 2021.
FIAC 2021, 10 artistes coups de coeur. Lubos Plny, d’encre et de chair
Lois Weinberger, Beaux Arts Magazine. Le 17 octobre 2021.
FIAC 2021 : Les galeries françaises montrent leurs atours
Anne-Cécile Sanchez, Le Journal Des Arts. Le 15 octobre 2021.
Notre sélection pour la FIAC 2021 - L’art brut en majesté avec christian berst
Alexandre Crochet, The Art Newspaper. Le 8 octobre 2021.
La collection de Bruno Decharme, un trésor d’art brut
Philippe Dagen, Le Monde. Le 10 juin 2021.
In a disturbing and exceptionnal New Survey, the American Folk Art Museum is defining a new genre : outsider photography
Taylor Dafoe, Artnet News. Le 17 février 2021.
Photo brut, collection Bruno Decharme & compagnie
Lyle Rexer, The Brooklynrail. Le 5 février 2021.
Photography in the Raw
Roberta Smith, The New York Times. Le 4 février 2021.
En manque d’expos ? Six idées de galeries à visiter
Philippe Dagen, Le Monde. Le 17 décembre 2020.
Christian Berst : « L’art brut est au cœur et non à la marge »
Marie-Laure Desjardins, Art Hebdo Médias. Le 22 octobre 2020.
quatrième tour des galeries post-confinement
La Rédaction, Connaissance Des Arts. Le 20 juin 2020.
peut-on parler de photographie brute?
Claire Margat, Artpress. Le 22 mai 2020.
que reste-t-il de la vogue de l’art brut
Roxana Azimi, Quotidien De L’art. Le 12 septembre 2019.
Arles 6 : Photographie brute, vers un peu de cohérence
Marc Lenot, Amateur D’art, Par Lunettes Rouges. Le 4 septembre 2019.
Artpress à Arles. épisode 3
Charles-Arthur Boyer, Artpress. Le 18 juillet 2019.
collectionneurs d’art brut
Claire Margat, La Quinzaine Littéraire. Le 16 mars 2019.
Photography as a Tool of Art Experiment
Nadia Rovderová, Fotograf Magazine #31. Le 30 mai 2018.
avec connected, la centrale retrouve ses racines
Jean-marie Wynants, MAD (Le Soir). Le 20 juillet 2016.
Annette Messager - galerie christian berst
Philippe Dagen, Le Monde. Le 28 septembre 2015.
L’art brut comme aspiration infinie
La Rédaction, Première Vision. Le 15 juillet 2015.
Oficielle, beaucoup de bruit pour rien ou presque. Notre sélection qui sauve l’honneur
Hugo Saadi, Toutelaculture.com. Le 22 octobre 2014.
l’art brut sous les feux des projecteurs
La Rédaction, La Tribune.fr. Le 15 octobre 2014.
La beauté brute à Sao Joao
Roxana Azimi, M-Le Monde. Le 6 octobre 2014.
L’art brut à contre courant
Aurelie Romanacce, Pascaline Vallee Et Patrick Le Fur, Arts Magazine. Le 29 août 2014.
L’art brut a sa place à Art Paris Art Fair
La Rédaction, AMA. Le 26 mars 2014.
Art Paris Art Fair persiste et signe
Eléonore Thery, L’Oeil. Le 1 mars 2014.
Il bello del Brut: i dilettanti sono blue-chips
Luana De Micco, Il Giornale Dell’Arte. Le 23 janvier 2014.
Drawing Now bilan satisfaisant
Eléonore Thery, Le Journal Des Arts. Le 26 avril 2013.
Slick Art Fair : les 10 coups de coeur de la rédaction
The Menlook Tribune. Le 19 octobre 2012.
autopsie d’un art
Roxana Azimi, Le Quotidien De L’art. Le 24 septembre 2012.
Rentrée hors les normes 2012
Bénédicte Philippe, Télérama Sortir. Le 19 septembre 2012.
Pleins feux sur la création à la marge de la folie et de l'étrange
International Art Diary. Le 14 décembre 2010.
They are n°1
Surface. Le 20 août 2010.
Collections
Thierry Genin Etcheberry
France
LaM, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut de Lille Métropole
France
Musée national d’art moderne (Pompidou)
France
collection Carmen et Daniel Klein
Suisse
collection Antoine Frérot
France
Voir plus
collection abcd / Bruno Decharme
France
collection Treger Saint Silvestre
Portugal
collection Antoine de Galbert
France
collection Emmanuelle et Guy Delcourt
France
Vidéos
Fiac 2021 lubos plny
Fiac 2021 : merci !
luboš plný body language
Exposition monographique Pour la toute première fois en galerie sera présentée la diversité des[…]
luboš plný performance beaux-arts de paris
luboš plný objets érotiques
making of de l’installation in situ dans l’espace the bridge Pour permettre d’appréhender toute[…]
visite guidée marc donnadieu the bridge
Luboš Plný

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.